fbpx

CONSTRUIT POUR LE

CANADA

Les télécommunications sans-fil font partie intégrante de la vie des Canadiens. Afin de garder contact avec leurs proches, de consommer du contenu médiatique ou de travailler à distance, les télécommunications sans-fil sont indispensables pour la majorité des Canadiens.

Ce n’est pas un hasard. L’utilisation des communications sans-fil au Canada est le fruit du travail d’innovateurs reconnus et d’entreprises florissantes qui ont déployé des services de classe mondiale partout au pays et fait du Canada un chef de file de l’industrie du sans-fil à l’échelon international. Grâce à ces efforts, nos réseaux sans-fil sont parmi les plus avancés au monde.

Couverture

Les réseaux sans-fil du Canada : Disponible à 99 % de tous les canadiens.

Malgré une population répartie dans de vastes régions et une géographie difficile, les entreprises de télécommunications sans-fil du Canada ont investi des milliards de dollars pour répondre à la consommation croissante de services sans-fil des Canadiens et mettre en œuvre certains des réseaux sans-fil les plus rapides et les plus fiables au monde, rejoignant ainsi chaque province et territoire.

Cela signifie que la grande majorité des Canadiens peuvent accéder à des réseaux sans-fil qui utilisent les technologies sans-fil les plus récentes.[1] Et grâce aux investissements continus de l’industrie canadienne du sans-fil, les réseaux sans-fil du Canada continuent d’étendre leur portée chaque année.

[1] CRTC, Communications Monitoring Report: Retail Mobile Sector, 2018, p. 3.

Investissements

Les fournisseurs de services sans-fil du Canada ont investi 3 milliards de dollars en 2018 pour étendre la couverture et améliorer la vitesse.

Pour répondre à la demande croissante des Canadiens en matière de services sans-fil, nos exploitants d’installations appartenant à des Canadiens – les exploitants qui construisent et exploitent les réseaux sans-fil du Canada – continuent d’investir massivement dans la construction et l’amélioration des réseaux sans-fil dans chaque région du pays.

Ces investissements totalisent plus de 50 milliards de dollars consacrés à la construction d’infrastructures de réseaux sans-fil entre 1987 et 2018, dont plus de 13 milliards au cours des cinq dernières années seulement.[2]

De plus, nos exploitants d’installations ont versé plus de 17,6 milliards de dollars en recettes provenant de la vente aux enchères du spectre au gouvernement du Canada entre 1987 et 2019 pour le droit d’utiliser certaines fréquences radio pour les communications mobiles sans-fil.[3]

Comparativement à d’autres pays, les investissements des exploitants canadiens dans les télécommunications, en pourcentage des revenus, se classent au premier rang parmi les pays du G7 et au quatrième rang parmi les 36 pays de l’OCDE.[4]

Et le besoin d’investissements de la part des exploitants de réseaux sans-fil du Canada ne ralentit pas. La prochaine génération de technologie sans-fil, connue sous le nom de 5G ou technologie sans-fil de cinquième génération, révolutionnera la façon dont les communications sans-fil peuvent être utilisées pour travailler, jouer et interagir. Pour que le Canada conserve sa position de chef de file dans le sans-fil, on estime qu’entre 2020 et 2026, les exploitants canadiens de services sans-fil dotés d’installations devront dépenser 26 milliards de dollars pour commencer le déploiement de l’infrastructure 5G au Canada.[5]

Les réseaux sans-fil 5G au Canada ajouteront 250 000 emplois permanents d’ici 2026.

Alors que l’industrie canadienne du sans-fil se prépare à introduire la prochaine génération de technologies sans-fil, connues sous le nom de 5G ou cinquième génération de sans-fil, l’impact sur l’économie canadienne sera encore plus important. Un rapport récent publié par Accenture estime que le déploiement de la 5G entraînera la création de 250 000 emplois permanents d’ici 2026.[6] Celles-ci s’ajoutent à l’estimation de 154 000 emplois temporaires créés par la construction d’infrastructures 5G de 2020 à 2026.[7] Accenture estime que l’introduction des technologies sans-fil 5G ajoutera un PIB annuel estimé à 40 milliards de dollars à l’économie canadienne, d’ici 2026.[8]

En investissant dans l’avenir du sans-fil au Canada, l’industrie du sans-fil au Canada continuera d’apporter l’innovation, la croissance économique et des emplois de qualité, bien rémunérés, qui sont la pierre angulaire de l’économie canadienne axée sur le numérique et les données.

[2] Historical data from Nordicity, CRTC, CWTA and BAML.
[3] Historical data from the Department of Innovation, Science and Economic Development (ISED).
[4] Montreal Economic Institute (MEI), The State of Competition in Canada’s Telecom Industry, 2018, p. 20.
[5] Accenture, Fuel for Innovation: Canada’s Path in the Race to 5G, p. 16.
[6] Accenture, Fuel for Innovation: Canada’s Path in the Race to 5G, 2018, p. 2.
[7] Accenture, Fuel for Innovation: Canada’s Path in the Race to 5G, 2018, p. 3.
[8] Accenture, Fuel for Innovation: Canada’s Path in the Race to 5G, 2018, p. 2.

Vitesse

Les Canadiens bénéficient de la vitesse de téléchargement mobile la plus rapide du G7 et de l’Australie, deux fois celles des États-Unis.

En matière de rendement, les réseaux sans-fil du Canada font l’envie de presque tous les autres pays. De nombreuses études montrent que les Canadiens bénéficient d’une des vitesses moyennes de téléchargement sans-fil les plus rapides, ce qui signifie que les Canadiens bénéficient d’une expérience supérieure lorsqu’ils utilisent leurs appareils mobiles pour diffuser de la musique, des vidéos et d’autres contenus.

Selon le Speedtest Global Index de mai 2019, les réseaux canadiens ont une vitesse de téléchargement deux fois plus élevée que la moyenne mondiale, ce qui fait du Canada le pays le plus rapide du G7 et le troisième parmi 140 pays.[9]

[9] Ookla, Speedtest Global Index, May 2019; Opensignal, The State of Mobile Network Experience, May 2019.

Emplois

L’introduction des réseaux sans-fil 5G au Canada ajoutera 250 000 emplois permanents d’ici 2026.

L’industrie du sans-fil au Canada contribue grandement à l’économie et au tissu social du pays. Une étude menée par Nordicité a révélé qu’en 2017, l’industrie canadienne du sans-fil employait 151 550 personnes grâce à ses activités et a généré une contribution totale de 27,5 milliards de dollars en PIB à l’économie canadienne.[10]

Alors que l’industrie canadienne du sans-fil s’apprête à déployer la nouvelle génération de technologies sans-fil, soit la cinquième génération ou 5G, son impact sur l’économie canadienne sera encore plus important. Un rapport publié récemment par Accenture estime que le déploiement du 5G mènera à 250 000 nouveaux emplois d’ici 2026 [11], ceux-ci s’ajoutant aux 154 000 emplois temporaires estimés pour la construction des infrastructures 5G de 2020 à 2026.[12] Accenture estime aussi que l’introduction de technologies 5G ajoutera environ 40 milliards $ annuellement au PIB canadien d’ici 2026.[13]

En investissant dans l’avenir du sans-fil au pays, l’industrie canadienne du sans-fil continuera à stimuler l’innovation, la croissance économique et les bons emplois bien rémunérés tributaires de l’économie numérique et orientée sur les données.

[10] Nordicity, The Benefits of the Wireless Telecommunications Industry, 2017, pp. 8-9.
[11] Accenture, En route vers l’innovation, 2018, p. 2.
[12] Accenture, En route vers l’innovation, 2018, p. 3.
[13] Accenture, En route vers l’innovation, 2018, p. 2.

#CONSTRUITPOURLECANADA

© 2019, ConstruitpourleCanada.ca est administré par l'Association Canadienne des Télécommunications Sans-fil